Soutien aux étudiants en première année d’études de santé

By 12/04/2021 avril 14th, 2021 Actualités nationales
Question écrite

Des conditions d'études difficiles en première année de médecine

Avec la nouvelle réforme des études de santé et le bouleversement de la crise sanitaire, les étudiants en première année de PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé) et LAS (Licence à Mineure Santé) étudient dans des conditions particulièrement difficiles.

Désormais, le numerus clausus est remplacé au profit du numerus apertus, permettant à chaque université de déterminer le nombre de places qui seront ouvertes en deuxième année. Si l’objectif initial est louable, notamment pour former plus de médecins, diversifier les profils des étudiants et diminuer le taux d’échec en première année, sa mise en œuvre pose question. La principale crainte des syndicats étant que cette année, les étudiants en PASS et LAS partagent la capacité d’accueil en deuxième année avec les derniers redoublants de PACES (Première Année Commune aux Études de Santé), sans que les capacités d’accueil en deuxième année ne soient réévaluées.

Attentive aux difficultés que rencontrent les étudiants de notre territoire, particulièrement en cette période de crise sanitaire, j’ai déposé une question écrite auprès du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation pour demander un assouplissement des conditions de redoublement pour les élèves de première année, et une augmentation du nombre de places disponibles en deuxième année.

Pour consulter ma question 👇
https://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-36817QE.htm