Garantir les acquis du Ségur au personnel des EHPAD

Question écrite

Garantir les acquis du Ségur au personnel des EHPAD

Le 13 juillet dernier, la signature des accords du Ségur de la Santé a consacré 8,2 milliards d’euros à la revalorisation des métiers des établissements de santé, notamment des personnels non-médicaux des EHPAD.

Ainsi, une augmentation de 183 euros net par mois pour un équivalent temps-plein est prévue pour le personnel des EHPAD privés et publics, sans distinction.
Si cette mesure est une juste reconnaissance du travail fourni par ces soignants, qui sont en première ligne face à l’épidémie de Covid-19, de nombreux Ehpad rencontrent des difficultés pour verser la totalité des 183 euros promis à leur personnel.

En effet, le montant alloué par les Agences régionales de santé (ARS) ne tient pas compte de la situation particulière de certains établissements privés, ce qui les contraint à auto-financer ou à ne pas honorer cette revalorisation de salaire. Cette situation crée une rupture d’égalité vis-à-vis des établissements publics et constitue un obstacle à la mise en valeur des différents métiers en Ehpad, qui sont pourtant indispensables à notre système de santé. 

Particulièrement attentive à la bonne mise en œuvre des accords du Ségur de la Santé et à la situation de nos soignants, j’ai déposé une question écrite auprès du Ministre des Solidarités et de la Santé pour savoir comment le Gouvernement compte garantir l’effectivité de la revalorisation salariale de tous les personnels non médicaux en EHPAD.

 

Pour plus de détails, retrouvez ici ma question écrite ⤵️
https://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-38300QE.htm