Aide financière pour les commerçants en situation de surstocks

By 01/04/2021 mai 4th, 2021 Actualités nationales
Aide financière

Nouveau dispositif de soutien aux commerces

Le Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance annonce la mise en place d’une mesure spécifique pour soutenir les commerçants en situation de surstocks.

En effet, malgré les soldes d’hiver, les ventes sont restées inférieures de 25% à 30% à celles de 2020.

Quatre secteurs économiques sont spécifiquement concernés :

  • les vendeurs de vêtements ;
  • les vendeurs de chaussures ;
  • les magasins de sport ;
  • et, les maroquineries.

À l’échelle nationale, cette aide concernera près de 36 000 entreprises de moins de 50 salariés pour une enveloppe totale de 200 millions d’euros. Cette nouvelle aide s’ajoutera aux aides habituelles qu’ils reçoivent dans le cadre du soutien financier mis en place durant cette période de crise sanitaire.

Il s’agit d’une aide forfaitaire représentant 80 % du montant de l’aide touchée au titre du fonds de solidarité en novembre 2020. Cette aide forfaitaire se portera à 5 600 € en moyenne par commerce. Pour les entreprises qui réalisent plus de 1M€ de chiffre d’affaires par mois, la problématique des stocks sera traitée dans le cadre du dispositif « coûts fixes ».

Cette nouvelle aide sera versée dès le 25 mai 2021, et compensera les moindres ventes enregistrées par ces commerces au cours des derniers mois.

L’entreprise n’aura pas besoin de renseigner un formulaire, le versement par les services de la DGFIP se fera automatiquement.

 

Par ailleurs, les plus grosses structures bénéficient aussi d’accompagnement dans le cadre du fonds de solidarité :

̶   Les commerces fermés depuis le 31 janvier dans les centres commerciaux de plus de 20 000m2 ont accès à une aide mensuelle pouvant aller jusqu’à 10 000 € ou une indemnisation de 20 % de leur chiffre d’affaires dans la limite de 200 000 € ;

̶   Pour les commerces fermés depuis le 20 mars :
Ø  S’ils perdent de 20 % à 50 % de leur chiffre d’affaire, ils auront droit à une indemnisation pouvant aller jusqu’à 1 500 € de compensation de perte de chiffre d’affaires ;
Ø  S’ils perdent plus de 50 % de leur chiffre d’affaires, ils pourront bénéficier d’une aide allant jusqu’à 10 000 € ou d’une indemnisation de 20 % de leur chiffre d’affaires dans la limite de 200 000 €.

 

Enfin, les commerçants fermés pourront bénéficier des exonérations de cotisations patronales, de l’aide au paiement des cotisations salariales, de l’activité partielle sans reste à charge. Le Prêt Garanti par l’Etat demeure par ailleurs ouvert et disponible.