S’informer sur le transport des substances radioactives / Rouen, jeudi 4 juillet 2019

La gestion des matières et des déchets radioactifs constitue incontestablement un sujet de société essentiel.

Le 4 avril 2018, la Commission nationale du débat public (CNDP) a décidé d’organiser un débat public relatif à la 5e édition du Plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs (PNGMDR), puis a mis en place une commission particulière pour l’organisation de ce débat.
Ainsi, depuis le 17 avril 2019, les membres de cette commission se déplacent dans toute la France et vont à la rencontre des citoyens, ces échanges les ayant déjà conduits à Caen, à Lille, à Valence, à Narbonne, d’autres dates et villes étant prévues jusqu’au 25 septembre 2019.

Dans ce cadre, le JEUDI 4 JUILLET à 18h30 aura lieu à ROUEN une rencontre thématique (La Halle aux Toiles, 19 Place de la Basse Vieille Tour) avec pour thème « Le transport des substances radioactives : itinéraires, sûreté, sécurité, transparence ».

Le transport des substances radioactives à usage civil se fait en France essentiellement par transport routier, mais aussi par le rail ou par voie maritime. Ces transports concernent une grande diversité de substances, de formes physiques et chimiques variées et très diverses également par leur radioactivité.  Les substances ainsi transportées, conditionnées sous forme de colis, peuvent être des assemblages combustibles neufs ou irradiés, du plutonium issu du traitement des combustibles irradiés, des déchets, ainsi que des outillages et matériels contaminés dans les installations nucléaires de base, mais aussi des déchets médicaux, etc.

La réunion de Rouen a pour objectif d’informer le public sur les substances et les quantités transportées, les modes de transports, les itinéraires, les options de sureté et de sécurité, la réglementation applicable en France et à l’international. Elle doit permettre de faire débattre le public avec les acteurs concernés pour proposer des pistes d’amélioration sur la sureté et la sécurité des transports, leur limitation, la transparence en matière d’information des travailleurs, des élus et du public.

La gestion des matières et des déchets radioactifs constitue incontestablement un sujet de société essentiel.