Projet de loi économie circulaire : la pollution des mégots au cœur du débat

La pollution des mégots sera soulevée dans le futur projet de loi « économie circulaire ».

De fait, le traitement de ces déchets représente un coût important pour les collectivités. Ce sont les services propreté des communes qui se chargent du ramassage des mégots sur la voie publique ou sur les plages (avec les bénévoles). Ce ramassage est donc financé par les impôts locaux, avec un coût moyen annuel de la propreté urbaine par habitant estimé à 38 € et un coût moyen annuel de la propreté au kilomètre de voirie estimé à 13 000 € (source : Association des villes pour la propreté urbaine).

Voilà matière à repenser nos pratiques et changer nos gestes !

Plus d’information dans ce document produit par le Ministère de la Transition écologique et solidaire :

Fiche pollution mégots_VDEF