Pour revitaliser les quartiers anciens et lutter contre l’habitat indigne, l’Etat, au travers du dispositif Denormandie, accompagne les projets d’aménagement et de rénovation en permettant aux futurs propriétaires bailleurs de bénéficier d’une défiscalisation. Ce dispositif s’inscrit dans le plan national de lutte contre le logement insalubre et encouragera les travaux de rénovation des logements anciens, en matière d’amélioration de performance énergétique du bâtiment. Il s’appliquera du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2021.

La commune de Fécamp, par son inscription dans le Plan national Action Cœur de Ville, fait partie des 244 communes éligibles au dispositif Denormandie.

Pour bénéficier de la réduction d’impôt, le montant des travaux, facturés par une entreprise, doit représenter au moins 25% du coût total de l’opération. Par exemple, pour l’achat d’un logement de 150 000 €, les travaux de rénovation devront s’élever à 50 000 €, pour un coût total final de 200 000 € donc.

Une obligation d’amélioration de la performance énergétique du bâti est elle aussi prévue à travers un choix entre deux options.

  • Les travaux devront générer un gain d’au moins 30 % de performance énergétique (20 % pour l’habitat collectif).
  • OU les investisseurs devront entreprendre 2 types de travaux sur un bouquet de 5 : isolation de la toiture, isolation des murs donnant sur l’extérieur, isolation des parois vitrées donnant sur l’extérieur, systèmes de chauffage et système de production d’eau chaude sanitaire).

Ainsi, le dispositif a été budgétisé à 100M€ par an dans la loi de finances 2019, et permettra de rénover entre 5 000 et 10 000 logements par an.