Voeux

Mes voeux les plus chaleureux pour 2021

Chères toutes, chers tous,
Tandis que se lève l’aube de 2021, permettez-moi de vous présenter tous mes vœux pour une année riche de succès professionnels et personnels, d’initiatives et de projets. Qu’elle vienne balayer la grisaille, gommer les moments difficiles que nous avons pu vivre individuellement et collectivement en 2020.
Cette année, je l’ai vécue avec vous, auprès de vous, en m’efforçant de vous accompagner tant dans ma circonscription, sur le terrain, qu’à l’Assemblée Nationale dans ma mission de parlementaire.
Ainsi, j’ai été rapporteure de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, loi promulguée en février 2020, permettant d’engager notre pays vers une production plus écologique, plus durable, et donc plus vertueuse sur le plan environnemental.
Je travaille aujourd’hui à la finalisation du rapport de la mission d’information portant sur la revalorisation des friches industrielles, afin de lutter contre l’artificialisation des sols et pour réinvestir les espaces laissés à l’abandon.
De même, je continue de défendre l’idée d’une complémentarité entre les modes de production d’énergie, notamment pour promouvoir la petite hydroélectricité à un coût socialement acceptable et identique sur l’ensemble du territoire.
En outre, j’ai soutenu les actions en matière de responsabilité sociale et environnementale (RSE) initiée par les entreprises. La crise sanitaire nous a démontré que nous avons besoin de la RSE pour répondre aux défis majeurs de demain.
D’autres missions se présentent à nous, autour des préconisations de la Convention citoyenne pour le climat, de la réforme du Code minier pour laquelle je me suis fortement investie depuis de nombreuses années. Il s’agit d’organiser une gestion dynamique et transparente des ressources du sous-sol, et de faire en sorte que les enjeux environnementaux, économiques et sociaux soient pris en compte dans les décisions minières. Il s’agit également de mieux encadrer les travaux miniers, leur remise en état et la gestion des risques post-exploitation, enfin de mieux contrôler et lutter contre l’orpaillage illégal.
Autant de jalons qui marqueront la marche du temps en cette année internationale de la paix et de la confiance, mais aussi année du bicentenaire de la naissance à Rouen de Gustave Flaubert, qu’en Normandie nous aurons évidemment à cœur de célébrer au travers d’un programme particulièrement riche.
Flaubert qui, parmi quantité d’autres, nous a délivré ce message : « Rien ne fait mieux passer la vie que la préoccupation incessante d’une idée, qu’un idéal ».
Que vos rêves, vos idéaux, que la paix et la confiance vous accompagnent.
Bonne année 2021 !

Suivez notre actualité !