Ma réaction suite au plan de déconfinement présenté par le Premier ministre

COVID - 19

Ma réaction suite au plan de déconfinement présenté par le Premier ministre

C’est un geste fort que le Premier ministre a adressé aux député.e.s en présentant le plan de déconfinement à l’Assemblée nationale. Il est le signe de la continuité de la démocratie parlementaire.

 

Suite à de nombreux échanges avec les maires de la circonscription, Stéphanie Kerbarh avait interpellé le Gouvernement le 10 avril pour solliciter une aide financière de l’Etat à destination des collectivités locales pour l’achat de masques. La députée se félicite que le Premier ministre se soit aujourd’hui engagé à soutenir financièrement les collectivités locales qui achèteront des masques grand public, en prenant en charge 50% du coût fixé selon un prix de référence. Une enveloppe financière sera également à disposition des préfets pour soutenir les plus petites collectivités. Par ailleurs, elle souhaite saluer l’ensemble des initiatives locales qui ont été mises en place au sein du territoire afin de fabriquer des masques. Comme l’a rappelé le Premier ministre, l’ensemble des actions sont complémentaires, qu’elles viennent de l’Etat, des collectivités locales, des entreprises ou des citoyens. Elles sont la preuve que nous pouvons tous agir pour protéger notre nation.

 

S’agissant de l’économie touristique, la crise sanitaire a un impact majeur sur la filière, véritable poumon économique de notre territoire. Le Premier ministre a rappelé qu’une décision serait prise fin mai concernant la réouverture des restaurants, hôtels, et cafés, en fonction de l’évolution des indicateurs sanitaires. En attendant cette réouverture, Stéphanie Kerbarh souhaite un accompagnement fort de l’Etat à l’égard du secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Suite à un dialogue avec les élus locaux et les propriétaires d’hôtels-restaurants, la députée a élaboré avec plusieurs collègues de la majorité un plan de relance de la filière touristique, composé de 150 propositions. Ce plan préconise notamment une réouverture progressive des établissements avec un strict respect des gestes barrières.

 

Concernant l’organisation du travail, le Premier ministre a rappelé que le recours à l’activité partielle serait maintenu jusqu’au 1er juin. Depuis le 17 avril, ce sont 63% des entreprises Normandes qui ont pu s’appuyer sur ce dispositif ambitieux dans le secteur des services, de l’industrie et du commerce. La députée invite les entreprises de sa circonscription qui le peuvent à poursuivre le plus possible le télétravail afin de pouvoir limiter les déplacements.

 

Si le confinement a permis de réinventer les initiatives solidaires tout en garantissant une protection vigilante de chacune et chacun, il sera impératif de rester attentif, de faire preuve de civisme et de responsabilité pour appliquer au mieux les gestes barrières. Dans l’hypothèse où les résultats épidémiologiques viendraient à s’améliorer en Seine-Maritime, une application plus souple des consignes de déconfinement pourrait alors être envisagé.

Suivez notre actualité !