Lancement des travaux sur l’affichage environnemental dans le secteur textile

Economie circulaire

Lancement des travaux sur l'affichage environnemental dans le secteur textile

Brune Poirson, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la transition écologique et solidaire recevait ce matin les entreprises de l’industrie de la mode pour lancer les travaux sur l’affichage environnemental dans le secteur du textile qui est parmi les plus polluants au monde  – la production d’un pantalon jean nécessite à elle seule près de 11000 litres d’eau soit l’équivalent de 185 douches –

Cela fait suite à une mesure de loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire promulguée aujourd’hui par le président de la République.
Elle institue un dispositif d’affichage environnemental ou environnemental et social obligatoire en priorité pour le secteur du textile d’habillement. 9 critères devraient être pris en compte : émission de gaz à effet de serre, toxicité aquatique, consommation d’eau , épuisement des ressources minérales, impact sur les ressources énergétiques, acidité dans l’eau, pollution photochimique, eutrophisation et impact sur la biodiversité.
La loi lance également une expérimentation de 18 mois sur les méthodologies et les modalités d’affichage environnemental.

Je me réjouis de ces avancées sur une thématique que je porte depuis le début de mon mandat. Dès le 30 novembre 2018, j’avais en effet réuni les acteurs de l’économie circulaire en Normandie autour d’une conférence sur le réemploi des textiles en Normandie. Nous avions pu effectuer un tour d’horizon des initiatives mises en place sur notre territoire pour faire un usage responsable des matières premières dans le secteur textile.

Suivez notre actualité !