En mission à Madagascar avec l’APF

Déplacement

Mon intervention à Madagascar

Comme rapporteure pour le réseau des femmes parlementaires francophones, mais aussi comme élue particulièrement investie dans le secteur extractif responsable grâce à la réforme du Code minier intégrée à la loi Climat et résilience, je me suis rendue du 8 au 12 novembre à Madagascar, pour intervenir sur la « transparence des industries extractives et la question du genre », à la demande du parlement malgache dans le cadre des échanges multilatéraux.

Au cours de cette intervention, j’ai pu mettre l’accent sur le fait que la transition écologique ne pourra pas se faire sans des améliorations des pratiques dans ce domaine.
Plusieurs experts sont intervenus pour faire le point sur l’importance de cette industrie dans l’économie malgache, de son potentiel pour l’emploi et du retour sur investissement au sein des collectivités territoriales.

Une présentation sur une économie responsable pour l’environnement et la population, notamment à travers le projet « Mica », a été effectuée.

Par ailleurs l’ITIE (Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives) a lancé un appel aux parlementaires sur les possibilités de collaboration et d’accompagnement pour que le retour sur investissement bénéficie aux populations.

Les interventions sur la place des femmes ont souligné les nécessaires mesures d’inclusion et de formation qui devraient être prises.

Enfin, des recommandations ont été adoptées par les sénateurs et députés, notamment pour accompagner la réforme du code minier.